DASA est une association indépendante et transparente qui soutient le développement d’organisations informatiques de haute performance au travers d’initiatives DevOps agiles. DASA se pose en tant que leader visionnaire et offre une supervision pratique du développement des compétences pour les professionnels et les entreprises.

Pour atteindre ses différents objectifs, DASA cultive:
  • La promotion d’un système d’aptitudes et de connaissances DevOps, basé sur une liste concrète de principes.
  • Le développement et la promotion d’un programme de qualifications DevOps neutre et impartial, destiné aux professionnels du secteur.
  • L’intérêt et la sensibilisation à la nécessité de développer des aptitudes et des compétences.
  • Une haute qualité de la formation et certification open source pour les aptitudes et compétences DevOps.
  • La définition du contenu de la formation de chaque individu selon les compétences de base associées à son poste.

LES PRINCIPES DEVOPS DE DASA :
DEVOPS C’EST PARLER D’EXPÉRIENCES, D’IDÉES, DE CULTURE POUR CRÉER DES ORGANISATIONS INFORMATIQUES DE HAUTE PERFORMANCE.

Il existe de nombreuses définitions de DevOps, et la plupart expliquent convenablement un ou plusieurs aspects qui sont importants pour le fonctionnement d’un système informatique. Plutôt que d’essayer à notre tour de donner une définition explicative, nous préférons mettre en valeur six principes que nous considérons comme essentiels pour adopter ou migrer vers une méthode de travail DevOps :

Il est aujourd’hui impératif d’avoir des boucles feedback qui soient courtes et avec de véritables clients et de véritables utilisateurs finaux, et il est essentiel que toutes les activités de conception des services et produits informatiques gravitent autour de ces clients. Afin de satisfaire les exigences de ses clients, les organisations DevOps se doivent de posséder la détermination nécessaire pour agir comme des startups Lean, qui innovent en permanence, changent de plan lorsqu’une stratégie concrète ne fonctionne pas (ou plus), et investissent constamment dans des produits ou des services qui apporteront le maximum de satisfaction à ses clients.

Les organisations doivent abandonner les modèles orientés sur les processus et sur le développement en cascade, dans lesquels chaque unité ou individu ne remplit qu’un rôle/fonction particulier, sans avoir de vision globale. Elles doivent se comporter comme des entreprises industrielles qui se concentrent explicitement sur la fabrication de produits vendus à des clients réels, et chaque employé doit posséder les connaissances techniques suffisantes pour avoir une compréhension globale de ces produits et mener à bien leur développement.

Alors que les entreprises traditionnelles développent des solutions informatiques puis les confient au département d’exploitation qui met en place et maintient ces solutions, dans un environnement DevOps les équipes sont organisées de façon transversale, de sorte qu’elles sont entièrement responsables depuis le début et jusqu’à la fin. Les produits et services informatiques créés et distribués par ces équipes restent sous la responsabilité de ces groupes établis. Ces équipes 3 fournissent également un support de performance, jusqu’à leur fin de vie, ce qui augmente significativement le niveau de responsabilité ressenti ainsi que la qualité des produits conçus.

Dans les groupes de production avec des équipes transversales totalement responsables, il est impératif que ces équipes demeurent entièrement indépendantes tout au long du cycle de vie. Cela requiert un éventail équilibré d’aptitudes et souligne la nécessité pour les membres de l’équipe d’avoir des profils généraux plutôt T-shaped, contrairement aux spécialistes informatiques de l’ancienne école qui n’ont des compétences que dans un seul domaine, comme par exemple le test, l’analyse des exigences, ou le développement. Ces équipes deviennent une pépinière de développement et de croissance du personnel.

La responsabilité de bout en bout, implique également que les organisations doivent être en continuelle adaptation au gré des changements de circonstances (par exemple évolution des besoins des clients, changement législatif, disponibilité d’une nouvelle technologie). Dans une culture DevOps, on porte une grande attention à l’amélioration continue afin de diminuer le gaspillage, optimiser l’agilité, les coûts, faciliter la livraison, et continuellement améliorer les produits/services offerts. Par conséquent, l’expérimentation est une activité importante à implanter, et il est essentiel de développer sa capacité à apprendre de ses erreurs. À cet égard, une bonne règle à suivre est la suivante: si c’est douloureux, faîtes-le plus souvent.

Pour adopter une culture d’amélioration continue à haut rendement et créer une organisation informatique qui reçoit un feedback instantané de ses utilisateurs finaux ou de ses clients, la plupart des organisations doivent réduire grandement leur gaspillage. Heureusement, depuis quelques années, d’énormes gains sont devenus possibles en développement et opérations informatiques. Ne considérez pas que l’automatisation se limite au processus de développement logiciel (livraison continue, incluant intégration et déploiement continus), mais pensez qu’elle touche aussi l’intégralité de l’infrastructure, via le développement de plateformes cloud next-gen qui permettent le versionnage et la gestion de l’infrastructure comme s’il s’agissait de code. L’automatisation est synonyme de la détermination à renouveler la manière dont laquelle une équipe délivre ses services.

Le schéma de certification Dasa DevOps :